La Parlure

Le dictionnaire collaboratif du français parlé.

Chercher:
 
Accueil Ajouter une expression Twitter / Flux RSS À propos Contact
T-Shirts Baltrakon
Merci de supporter La Parlure!
Voir toutes les expressions
Tapon (Québec - Montréal)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: se dit aussi de la circulation automobile.
Exemple: non mais y'avais tout un tapon
Ajouté le 06 sep 2011.
2 pour, 0 contre
  


Tataouiner (Québec)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: tataouiner est en usage dans une bonne partie du Québec depuis longtemps.
vient peut-être de l'expression Tunisienne « aller à Tataouine » qui signifie aller se perdre au bout du monde car Tataouine est là-bas une ancienne prison
de là j'imagine l'idée de "perdre son temps" = tataouiner au québec
Exemple: as-tu finit de tataouiner, on sera jamais prêt à temps
Ajouté le 06 sep 2011.
11 pour, 4 contre
  


Pogner le feu (Québec - Montréal)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: s'enrager, se choquer, se mettre en colère
Exemple: bon...je ne pourrai pas sortir ma mère vient de pogner le feu et a dit non tout net
Ajouté le 06 sep 2011.
1 pour, 0 contre
  


petter sa fuse (Québec)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: se dit de quelqu'un qui soudainement se met en colère.
équivalence de "sauter une coche", "pogner le feu"
Exemple: oui monsieur l'agent, on était en ligne ( file d'attente ) gentiment quand le monsieur derrière a pèté sa fuse et s'est mis à crier et gesticuler agressivement juste avant de lui ramoner un bon coup de poing (lui asséner un violent coup de poing)
Ajouté le 06 sep 2011.
7 pour, 0 contre
  


ostination (Québec)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: on occulte le b de obstination. Ostination a le même sens que :
obstinaton, astination
Exemple: arrête de m'ostiner, on dit ostiner pas astiner
Ajouté le 06 sep 2011.
2 pour, 0 contre
  


Astination (Québec - Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: autour de Montréal on dit plus "ostination" ( on occulte le b de obstination )
Exemple: arrête de m'ostiner on dit ostiner pas astiner. ( hihihi )
Ajouté le 06 sep 2011.
6 pour, 1 contre
  


Tèt bin que (Québec - Montréal)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: contraction populaire de "peut-être bien que" dans le sens de possibilité
Exemple: je me demande s'il fera beau demain ... tèt bin, si on est chanceux
Ajouté le 06 sep 2011.
5 pour, 0 contre
  


tod ben que
Ajouter une définition et un exemple
Définition: tout de bien que, peut-être
Exemple: tod ben qui viendra pas?
Ajouté le 05 sep 2011.
1 pour, 3 contre
  


tête de lavabo
Ajouter une définition et un exemple
Définition: être pas trop futé
Exemple: y é tu niaiseux, maudite tête de lavabo
Ajouté le 05 sep 2011.
0 pour, 0 contre
  


casser sa pipe (Québec - Mauricie)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: verbe:mourir
Exemple: Ti-Fred a cassé sa pipe hier.
Ajouté le 05 sep 2011.
2 pour, 0 contre
  


pousse crotte (Québec)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: se dit d'un homosexuelle
Exemple: heill a tu vue le pousse crotte dans le rayon de la lingerie
Ajouté le 04 sep 2011.
9 pour, 6 contre
  


L.A. (Québec - Capitale-Nationale)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: Il n'y a que les "douch" de l'ancienne-lorette qui disent cela.
Exemple: Douchebag: "Hey man on va tu a L.A"
Ajouté le 03 sep 2011.
0 pour, 5 contre
  


A soir y'a un deal. Y'a un deal sur ma queue. Est gratuite pour toutes les plotes ! (Québec - Capitale-Nationale)
Ajouter une définition et un exemple
Définition: Expression déclamatoire consistant à exposer son envie irrémédiable d'offrir son membre phallique et sexuellement viril à la gente féminine, et ce, sans aucun préliminaire.
Exemple: «Osti que j'ai le goût de me mettre»
Ajouté le 02 sep 2011.
15 pour, 29 contre
  


J'aime ben ça quand ta blonde me suce.
Ajouter une définition et un exemple
Définition: Expression québécoise de la Vieille-Capitale qui peut se faire aussi humoristique qu’agressive à l’endroit de l’acteur. Pouvant désigner autant la volonté de faire une blague que la tentative délibérée d’accroître le climat d’hostilité envers un individu, cet énoncé communicatif à saveur expéditive possède donc une utilisation polysémique de son application courante.
Exemple: «C'est don ben écoeurant !»
« Ta gueule !» Ces expressions renvoient aussi à une polysémie, pouvant selon le ton employé être hostile ou indifférent à l'endroit de l'acteur.
Ajouté le 01 sep 2011.
4 pour, 6 contre
  


Page: 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  201  202  203  204  205  206  207  208  209  210  211  212  213  214  215  216  217  218  219  220  221  222  223  224  225  226  227  228  229  230  231  232  233  234  235  236  237  238  239  240  241  242  243  244  245  246  247  248  249  250  251  252  253  254  255  256  257  258  259  260  261  262  263  264  265  266  267  268  269  270  271  272  273  274  275  276  277  278  279  280  281  282  283  284  285  286  287  288  289  290  291  292  293  294  295  296  297  298  299  300  301  302  303  304  305  306  307  308  309  310  311  312  313  314  315  316  317  318  319  320  321  322  323  324  325  326  327  328 
 

Une production web de Moult Éditions - tous droits réservés 2009-2011.